Nestor Hountondji (1975)



J'ai le plaisir de présenter trois disques composés et chanté en 1975 par Nestor Hountondji avec l'Orchestre des Volcans de la Capitale ainsi que "Les Perles Noires", tous enregistrés sur le label "Black Dragons". Du pur bonheur.

Avant ça une biographie écrite par le journaliste Béninois Zéphirin Toasségnitché:
L'Histoire de la cité royale d'Abomey a retenu que Nestor Hountondji, officier de la gendarmerie nationale hors classe, est l'un des piliers de la musique béninoise. Néle 06 septembre 1939 à Abomey, Nestor Hountondji alias Dji Nesto est issu d'une famille où la chanson est un moyen d'expression. A l'âge de dix ans, se souvient l'artiste, "je fredonnais déjà des chansons composées par mon père Tokpé Hountondji qui fut un célèbre chanteur, auteur compositeur de sa génération". Tokpé, le père, jouait a cette époque le rythme assida du style agbadja d'origine adja qui a disparu du répertoire des rythmes d'Abomey, la royale. A la mort de son père il étudie la flute, la trompette et le piano et fait sa toute première entrée sur scène en 1958.Il est le plus convoité du pays et intègre l'orchestre Daho-Melo en 1961. Il enregistre son premier single en 1962 et cela lui a valu des sanctions disciplinaires au sein de la gendarmerie. Il fut contraint de rejoindre l'orchestre "National Jazz" de la gendarmerie qui deviendra plus tard "Les Volcans de la Capitale". Puis suivront d'autres formations comme les "Black Dragons", "Les Perles Noires", "Les Sympathics" puis sa propre formation "Les Axes 80".

Le premier disque, enregistré avec "Les Volcans" offre un terrible rythme gazzo "Emalon Ni Hokowo" dont la flute traditionnelle hypnotique vous transporte. Le titre "Souvenir" est un slow dont les arrangements de cuivre son splendides.



Le deuxième disque, enregistré aussi avec les Volcans est marqué par le morceau "Attention", très martial et révolutionnaire, mais plutôt drôle et encore excellent dans ses cuivres. Bien entendu, Nestor est au saxophone. Le deuxième titre "Fa Be Gbe" est un rythme agbadja dont les cuivres sont encore parfaits.






Le dernier, enregistré avec l'orchestre "Les Perles Noires" est aussi impressionant. Sur "Gangan Nan Gansu" Nestor nous dévoile tout ses talents de saxophoniste. Sur "Ogbe Non Kpo" indemne. On ne peut qu'apprécier tout ce travail qui est fait autour de la musique traditionnelle et de sa modernisation. Bravo Dji-Nesto.



2 comments:

Alex Zito said...

Grand Oro, many many many thanks for your whole blog. this has been my favorite webpage since i found it by searching for tribo massahi. since then you have turned me on to fuji, then akpala, and now ever deeper into the lush flowing rivers of traditional music of benin! what a wonderful thing! thank you for sharing the joy and wisdom of this music.

Oro said...

Tha,k you Alex for your comment. there are many things to come from Benin or Brazil. See you soon...