RE-UPLOADS


- POLY-RYTHMO (1976)

- Orchestre Super Mande (Côte d'Ivoire, 1980)
- Super Tentemba Jazz (Mali)
- Ousmane Kouyaté (Mali/1982)
- Amadou Ballaké (Burkina-Faso/1975)
- Amadou Ballaké (1980)
- Cissé Abdoulaye (Burkina-Faso/1976)
- Orchestre Poly-Rythmo & Kabore Oger (Burkina-Faso/1976)
- Lemed Janvier & African All Stars (Congo-Benin/1982)
- Dossou Isaac & Ebenezer Obey & his International Brothers (1971)


- Sagbohan Danialou (1979)

- Sagbohan Danialou: Bio Guerra (1987)

- Stanislas Tohon (1977)
- Stanislas Tohon: King of Tchink System (1984)

- Ambroise Fidegnon

- Joel Lawani (1980)

- Super Star de Ouidah (1965)

- Super Star de Ouidah: "Feeling you got" (1965)

- Orchestre Les Volcans & Gnacadja Cyprien
- Orchestre Les Volcans & Miguelito (1984)
- Orchestre Les Volcans & Blueky d'Almeida

- Black Santiago & Sicko Appiah
- Black Santiago & Avohou Pierre (1978)
- Black Santiago (1979)


- Poly-Rythmo & Vicky (1981)
- Poly-Rythmo & Lohento eskill (1978)
- Poly-Rythmo & Lohento Eskill (1973)
- Poly-Rythmo & Eskill & Vicky (Benin/1980)
- Poly-Rythmo: "0+0=0" (1983)
- Poly-Rythmo: "Jolie Beauté Africaine"
- Poly-Rythmo & Sagbohan Danialou
- Poly-Rythmo & Adjaho Coffi feat. Sagbohan (1981)
- Poly-Rythmo & Adjaho Coffi (1982)
- Poly-Rythmo & Assa Sica

- Gnonnas Pedro (Benin/1980)
- Gnonnas Pedro "Africa Tei Cuba (1980)
- Gnonnas Pedro: "30 Novembre" (1975)

- Les Sympathics (1978)

- Yien's Gabriel (Benin/1982)

- Eddie Siagbo & El rego et ses Commandos

- Alokpon: King of Gotta



T.P. Poly-Rythmo & Lohento Eskill (Dahomey/1973)



Another Sato Rhythm so dear to Lohento Eskill on "Dieu Merci" (Thank's God) label. You never get tired of Lohento's hypnotic voice.



Encore un rythme Sato si cher à Lohento Eskill sur le label "Dieu Merci". On ne se lasse jamais de la vcoix hypnotique de Lohento.

FREDDY KEBANO & L'orchestre Inter Bantu du Congo (Congo/1972)


I love this tune "Fleurs de Mayombe", sang in english by congolese artist Freddy Kebano and his Inter Bantu of Congo band



J'adore ce morceau "Fleurs du mayombe" chanté en anglais par le chanteur congolais Freddy Kebano et son orchestre Inter Bantou du Congo.

Orchestre Les Volcans & Andre Lokonon (Benin/1976)




For a long time I looked after this untraceable record to discover its music. Thanks to Analog Africa label and Samy Ben Redjeb, whom I thank for several records that i shared, I wad finally able to satisfy my curiosity.

Formed since 1962, the Orchestra of the Police was one of the best reams of that era. Later, he met a few years of winter and had to be resurrected in 1972.
Since 1973, the staff has been totally renovated by young elements formed in the crucible of many courses sanctioned by the CAP (Certificate of Professional Competence of music). During the year 1973, a special investment has enabled the orchestra to provide modern and electric instruments of high quality.
Undoubtable, the National Orchestra of the Police is better equipped both in personal and instruments. It probably will take place in the forfront. It is laready working. It happens. It will certainly succeed. The public will surely reserve a warm and encouraging welcome.




Pendant longtemps j'ai cherché ce disque introuvable pour découvrir ses musiques. Grace au label Analog Africa et Samy, que je remercie pour plusieurs titres que j'ai partagés, j'ai pu enfin assouvir ma soif de curiosité.

Constitué depuis 1962, l'orchestre de la gendarmerie fut l'une des meilleures formations de cette époque. Par la suite, il connut quelques années d'hivernage et devait être ressuscité à partir de 1972.
Depuis 1973, le personnel a été totalement rénové par de jeunes éléments formés au creuset de nombreux stages de musique sanctionnés par le C.A.P. (certificat d'Aptitude Professionnelle de musique). Au cours de la même année 1973, un investissement spécial a permis de doter l'orchestre d'instruments ultra-modernes et électroniques de très haute qualité.
Incontestablement, l'Orchestre National de la Gendarmerie est mieux équipé tant en personnel qu'en instruments. Il reprendra surement sa place dans le peloton de tête. Il s'efforce déjà. Il arrive. Il réussira certainement. Le public, j'en suis persuadé, lui réservera un accueil des plus chaleureux et encourageants.


Amadou Ballaké (Burkina-Faso/1977)









Cette immense voix d’Afrique de l’Ouest, auteur extraordinaire, a tout chanté ou presque, devancé les modes, ambiancé les nuits de Ouagadougou, Bamako, Abidjan, Dakar, mais aussi, New York et Paris. 
A cheval sur trois continents, nombreux genres et plusieurs orchestres – dont Africando, qu’il avait rejoint en 2001-, son itinéraire raconte une bonne partie de l’histoire de la musique populaire ouest-africaine post indépendances.
Décédé en 2014, des suites du diabète qui le rongeait depuis plusieurs années, Amadou Traoré dit "Balaké" vivait à Ouagadougou où il continuait à chanter régulièrement. (RFI)


Orchestre Super Borgou (Benin)





I thank again Ogoun Ferraille for this record from Super Borgou orchestra. This band and his leader Moussa Mama may be from the north of Benin, different from the south and its many orchestras, but united around pop music like "Ya Bara" or pachanga with "Sou Binin Sara".




Je remercie encore Ogoun Ferraille pour ce disque de l'orchestre Super Borgou. Cet orchestre et son leader, Moussa Mama, sont originaires du nord du Bénin, différent du sud et ses nombreux orchestres, mais résume l'esprit musical du pays réuni autour de la pachanga avec "Soun Binin Sara" ou la pop avec "Ya bara".


Johnny Black & Les Jokers (Cameroun/1975)



No information on Johnny Black, Cameroonian artist who recorded in 1975 this excellent Afro-funk track on SONAFRIC label.



Aucune informations sur  Johnny Black, artiste Camerounais, qui a enregistré en 1975 cet excellent morceau afro-funk sur le label SONAFRIC.

DYO WYTHS : "START TO PRAY" (Dahomey/1971)



Behind this singer and this cover hides Ferry Djimmy, Beninese singer and composer and his Dji-Kins band from Ivory Coast. Ferry Djimmy is known for his furious funk rock, loved by collectors.  "Start to pry" song was recorded in Dahomey/Benin in 1971.



Derrière cette chanteuse et cette pochette se cache Ferry Djimmy, artiste et compositeur béninois et son orchestre Dji-Kins de Côte d'Ivoire. Ferry Djimmy est connu pour son rock funk et furieux, prisé des collectionneurs. "Le morceau "Start to pray" a été enregistré au Dahomey/Bénin en 1971.


PRINCE DGIB'S (1976)



I would like to share this wonderful piece of Prince Dgib's alias Gilbert Dossou (thank's wWilliam Bell). Dgib's has produced and composed in Ivory Coast with numerous artists such asPat Thomas, Sam Mangwana, Poly-Rythmo or Super Mandé bands.


Je voudrais partager ce morceau superbe morceau de Prince Dgib's alias Gilbert Dossou (merci William Bell). Dgib's a produit et composé en côte d'Ivoire avec de nombreux artiste comme Pat Thomas, Sam Mangwana, le Poly-Rythmo ou encore Le Super Mandé.

Nkwitchoua & Les Satelites (1977)



No information on Robert Nkwitchoua.If someone heard about him, please share your knowledge. Anyway "Po Lusi" is an excellent Afro-Jerk tune recorded with SATEL's home band : Les Satelites. This band worked with many artists in Benin like Stanislas Tohon, Blueky d'Almeida, Phany Agboton and more...



Aucune information sur Robert Nkwitchoua. Si quelqu'un a des infos, s'il vous plait partagez. En tout cas "Po Lusi" est un excellent morceau Afro-Jerk enregistré avec l'orchestre maison des Editions SATEL: Les Satelites. Cet orchestre a travaillé avec beaucoup d'artistes béninois tels que Stanislas Tohon, Blueky d'Almeida, Phany Agboton et beaucoup d'autres. 

Danialou Sagbohan/Stanislas Tohon & Les Astronautes (1976)






Dear listeners, i'm back but not for best musical reasons. Dau 1 of confinement in Paris and desire to share again. Double sharing thanks to Ogoun Ferraille from Switzerland. Warm thoughts and many thanks to him.
On this obscure single, two stars from the middle 70's are making a fight. On side A, Stanislas Tohon, on side B Danialou Sagbohan. On the middle, the same band : Les Astronautes.
Honestly, we don't recognize Stanislas tohon's style. on the other hand, we recognize Sagbohan's. I think this record was recorded in 1975 or 1976.



Chers auditeurs, je suis de retour mais pas pour des meilleures raisons musicales. Premier jour de confinement à Paris et des envies de repartage. Un double partage car le disque suivant nous vient d'Ogoun Ferraille, Suisse. Pensées complices et grand merci.
Sur cet obscure 45 tours les deux grandes stars de la fin des années 70's s'affrontent. Sur la face A, Stanislas Tohon, sur la face B, Danialou Sagbohan. Et au milieu, un orchestre commun : Les Astronautes. 
Honnêtement, on ne reconnais pas Stanislas Tohon, tout jeune qu'il est. Par contre, tout jeune qu'il est aussi, on reconnait bien le style, la voix, la batterie de Sagbohan Danialou. Je pense que ce disque date de 1975 ou 1976.

Danialou Sagbohan: Live in Brussels (10/22/2016)


Sagbohan is on small tour in Europe. He was in Brussels saturday for The Vodoun Festival. He should play in Amsterdam and Berlin at the beginning of November. Here are the two last songs of Brussels' show...

SAGBOHAN & His Orchestra (BANLIEUES BLEUES Jazz Festival (2016)


Chers auditeurs, Danialou Sagbohan sera en concert à Paris le 15 Avril 2016 dans le cadre du grand Festival Banlieues Bleues dirigé par Xavier Lemettre. Si je prononce son nom c'est que Monsieur Lemettre est à l'origine de ce concert  exceptionnel de Sagbohan en cloture de Festival. Longue vie à lui. Sagbohan et son orchestre partageront la soirée avec Vaudou Game et l'irremplaçable Roger Damawuzan ainsi que Batida. Une soirée à ne pas rater.



Dear Listeners, Danialou Sagbohan will be inconcert in Paris April 15, 2016 under the famous BANLIEUES BLEUES Jazz Festival directed by Xavier Lemettre. If I say his name is that Mr. Lemettre is causing this exceptional concert. Long life to him. sagbohan and hbis band will share the night with Vaudou Game and irrepleacable Damawuzan Roger, and Batida. Not to be missed.


Danialou Sagbohan: Live At Sacred Island (Benin/2000)


Chers auditeurs, le morceau de Sagbohan que je partage aujourd'hui n'a jamais été édité car il a une histoire. En 1992, Sagbohan est invité par l'UNESCO pour jouer à Paris. Pour son premier concert hors du continent, Sagbohan se transcende. Il fait la promotion du Vodou et fait même monter sur scène des masques sacrés Zangbeto. Mais le message ne passe pas au Bénin et la critique est virulente. On parle de la mort de Sagbohan.



En 2000, je rencontre Danialou Sagbohan et je lui demande de participer à un documentaire. Comme c'est pour une télévision française, il propose de répondre à ce malheureux concert parisien. Pour faire passer un message il propose de jouer en live dans une forêt sacrée sur une île du fleuve Ouémé. Il chante ce morceau inédit, un titre sous forme d'excuses dédié aux dieux Vodous. Il y a des esprits dans cet enregistrement effectué dans une forêt profonde et sacrée.


"C’est la magnifique chanson de mes paires que je viens chanter aux Blancs
Pour qu’ils sachent que mon pays le Bénin est riche en culture.
C’est ce que j’ai fait
Et c’est one offense que j’ai commise
Les dieux Vodoun “nous déposons une natte devant vous”
Mes ainés je vous prie d’être indulgents envers moi…

Ce sont les personnes qui ne nous aiment pas
Qui crient sur tous les toits que nous chantons les chansons Vodoun
Et attirent sur nous les foudres
Ce sont les personnes qui ne nous aiment pas
Qui crient de pays en pays, que nous chantons les chansons Vodoun
Et attirent sur nous les foudres
Alors que tous les prêtres Vodoun là-bas à Topka
Ont dit que je ne chanterais point des chants Vodoun
Ils ont dit que de mon vivant
Moi Sagbohan ils m’empêcheraient de chanter des chansons Vodoun
Et Adjawi a dit qu’on n’utilise pas de … pour le culte Vodoun
Ce sont eux qui ont dit ça
Il a dit que personne n’utilise … pour célébrer le culte Vodoun
Ce sont les enfants qui l’utilisent pour le Sahara (pratique similaire à l’aumône)

Alopkon a dit non
Pourquoi les gens n’aiment pas les chanteurs dans ce pays
Que ceci ne devrait plus se répéter dans ce pays
Il a dit Pourquoi les gens n’aiment pas les chanteurs dans ce pays
Que Dieu ne désirera plus ce genre de chose

C’est la magnifique chanson de mes paires que je viens chanter aux Blancs pour qu’ils sachent que mon pays regorge de belles choses
C’est ce que j’ai fait
Et si c’est une offense que j’ai commis
Je dépose une natte devant vous”
Mes ainés je vous prie d’être indulgents envers moi …"

VYCKOSS (Gabon/1973)


Auteur, compositeur, interprète et chorégraphe, Vyckos Ekondo a lancé son propre style, le tandima puisant dans les sonorités et la spiritualité gabonaises.
A l’âge de 18 ans, Vyckos Ekondo se lance dans la musique au Lycée Léon M’Ba de Libreville puis, après des études au Canada, anime une émission à la télévision gabonaise, "L’idole du dimanche" qui lance de jeunes talents nationaux.



C’est en 1985 qu’il crée le concept du tandima, à la fois style musical et danse destiné à revaloriser la patrimoine gabonais. En 1992, le Tandima, formation mixte d’une vingtaine de danseurs et musiciens, tourne internationalement . Depuis cette date, Vyckos et le Tandima représentent la culture traditionnelle Gabonaise dans de nombreux festivals internationaux.

Orchestre Poly-Rythmo & Sehou Basile



Thanks to Ogoun Feraille, let's discover another Poly-Rythmo's record with another unknown composer Sehou Basile called Chiquito, on another anonymous Natram label.




Grâce à Ogoun Ferraille, découvrons encore un autre disque de Poly-Rythmo, composé par un autre auteur inconnu Sehou Basile dit "Chiquito", et sur un autre label anonyme: Natram.

Orchestre LES VOLCANS (Benin/1975)


It's always a pleasure to share a record from the "Volcans". Even more this one with beautiful talking drums sparks. "Aya Akamala" is a kosso rhythm composed and sang by Paul Alapini.



C'est toujours un plaisir de partager un disque des "Volcans du Bénin" et encore plus celui-ci avec ses étincelles de talking drums."Aya Akamala" est un rythme kosso composé et chanté par Paul Alapini.


KONDE MANGUE & Les 5 Consuls (Burkina-Faso/1976)


Every day, every where another terrorist attack. Let's resist with famous Burkinabese singer and guitarist Kondé Mangue and its "Pop Konde". Recorded in 1976 on Volta Discobel label. The second title "Woulouni" can be found on "Voltaique Panoramique Volume 1" Compilation.



Chaque jour, chaque pays est visé par un attentat. Resisitons un peu avec ce morceau du fameux guitariste et chanteur Burkinabais Kondé Mangue. Enregisyté en 1976 sue le label Volta Discobel. L'autre titre "Woulouni" est trouvable sur la compilation "Voltaique Panoramique Volume 1".

Gnonnas Pedro: "La Combinacion"


Another great "combinacion" of Gnonnas Pedro. I personnaly love the sleeve and the tune "Don't Beat The Time".


 
Encore une autre sublime "Combinacion" de Gnonnas Pedro. Personnellement j'adore la pochette et le morceau "Don't Beat The Time".


T.P. Orchestre Poly-Rythmo (Volume 1)

 

Dear listeners, it has been a long time without posting records. Last few months were not the best for music in Paris. Anyway i am back and i will try to share music as much as i can with you. Let's begin this new year with a famous and rare album of Poly-Rythmo. Vincent Ahehehinou composed and sang on this 1977's record. Unfortunately, I don't own the record so I have only two tracks to share.



Chers auditeurs, cela fait longtemps que je n'ai pas posté de disques. Ces derniers mois n'étaient pas les meilleurs pour la musique à Paris. Mais je suis de retour et je vais essayer cette année de partager avec vous le plus de disques possible. Commençons par un album du Poly-Rythmo aussi célèbre que rare, composé et chanté par Vincent Ahehehinnou vers 1977. Malheureusement je ne possède pas le disque donc je n'ai que deux titres à vous offrir.




SAGBOHAN: "Zoun Min Ti Gbo" (1983)


"Zoun Min Ti Gbo" is  a funeral song usually sung by Sagbohan during burials. After Paris tragedy, he hesitated to come for his concert but his son, Raimi, and the band pushed Sagbohan to honor his coming. I think this beautiful song recorded in 1983 reflects our mood, here in Paris.



"Zoun Min Ti Gbo" est un morceau funéraire que Sagbohan chante pour les enterrements. Après la tragédie de Paris, il a hésité à venir en concert dans la capitale française, mais son fils Raimi et l'orchestre l'ont pousser à honorer sa venue. Je pense que ce sublime morceau enregistré en 1983 correspond à notre humeur, ici, à Paris.

SAGBOHAN: "Houhon" (1997)


I hope we'll have the chance to hear this beautiful title on Sagbohan's Paris concert on 29th of November. "Houhon" was recorded in 1997, taken from the album "Hommages aux Forces Armées Béninoises". 


J'espère que le public parisien aura la chance d'entendre ce sublime morceau durant le concert de Sagbohan le 29 novembre prochain. "Houhon" a été enregistré en 1997 et figure sur l'album "Hommages aux Forces Armées Béninoises".

DANIALOU SAGBOHAN: Paris concert 2015/11/29


Dear listeners, Danialou Sagbohan and his orchestra will be in Paris for his first european concert, after 50 years of career, at "Le Divan du monde" on 29th of November. So before his venue i will share with you some modern recording tunes. Let's begin with this incredible afro-eletro extract from "Lucky People Center International" documentary.



Chers auditeurs, Danialou Sagbohan et son orchestre sera à Paris pour son premier concert européen après 50 ans de carrière. Le concert aura lieu au "Divan du monde". Alors avant son arrivée je vais vous faire découvrir des enregistrements plus modernes. Commençons avec un extrait afro-electro tiré du documentaire "Lucky People Center International".

Ange Linaud & Danialou Sagbohan (Côte d'Ivoire/1980)


Danialou Sagbohan on percussions (Benin)
Dizzy Mandjeku on guitar (Cameroon)
Ange Linaud singing (Côte d'Ivoire)



The Golden Hits of FRANCO & OK JAZZ - VERCKYS - BELLA BELLA - LOLA



Side A:
1. BELLA BELLA: "Made"
2. FRANCO & OK JAZZ: "Celina"
3. VERCKYS "Mama Ojele"


oro

Side B:
1. FRANCO & OK JAZZ: "Marcelina"
2. LOLA & OK JAZZ: "Lulika"
3. FRANCO & OK JAZZ: "Infidélité"


Orchestre Les Génis de Cotonou (1974)


New band of Benin on Oro: "Les Génis de Cotonou". I had never heard of them and it is a very good surprise. Singer Lay José sings two great titles: The soul and djerk "E Non Ve Nou Kinto" and pachanga "Se Na Se Do". Have pleasure. 




Nouvel orchestre sur Oro: "Les Génis de Cotonou". Je n'avais jamais entendu parler d'eux et c'est une bonne surprise. Le chanteur Lay José chante deux superbes titres: Le djerk "E Nou Ve Nou Kinto" et le pachanga "Se Na Se Do".  Bonne écoute.