Traore Amadou dit Ballake

Je ne sors pas la nuit quand j'entends Ballaké.
Sa voix, la voix des nuits endiablées par la dingue,
Ecrits éléctriques sur des ondes Mandingues,
Qu'assomment des verres de whisky baraqués.

3 comments:

corvimax said...

Bar Konou Mousso was a real treat
i liked it so much, so i'll try this one too, thank you

trumpetaaa said...

fantastic singer & fantastic cover many thanks as always

jimmy said...

magnifique, je connaissais pas cette période, génial, merci